CONSIGNES CONCERNANT LA SÉCURITÉ ET LE MODE D´UTILISATION

Avant la première utilisation de nos systèmes de son KessTech, veuillez absolument prendre connaissance des consignes suivantes. Il ne s’agit pas ici, en l’occurrence, uniquement de la longévité et de la fonctionnalité de nos produits, mais surtout de la santé de l’utilisateur.

  1. N’activez jamais le système de gestion électronique du son dans les virages ou sur routes mouillées, glissantes, humides ou non bitumées car l’amplificateur du couple-moteur s’ouvre subitement et la roue arrière peut déraper. 
  2. La sécurité du conducteur dépend du montage correct du système complet de gestion du son KessTech. Ne laissez faire l’inspection et l’entretien des systèmes de son KessTech que par un spécialiste autorisé. Un montage inapproprié d’un système KessTech pourrait entraîner des blessures.
  3. Procédez uniquement à des travaux (montage, démontage), des réglages, des inspections ou des travaux d’entretien d’un système de silencieux lorsque le moteur et le système sont complètement refroidis. Travailler sur ou près du système d’échappement peut occasionner de graves brûlures.
  4. Ne touchez jamais aux arbres à cames réglables KessTech (arbres à cames de l’amplificateur du couple de rotation), aux servo/DC-moteurs et à l´unité de réglage (amplificateur du couple de rotation) tant que la batterie de la moto est encore branchée. Si ces systèmes s’ouvrent ou se ferment, les doigts ou même les mains peuvent se trouver coincés ou d´autres blessures peuvent être occasionnées. Si vous voulez ou devez toucher à ces pièces ou si vous devez y travailler, assurez-vous que la batterie de la moto est débranchée et que le système ESM ne peut pas bouger.
  5. Veillez à ce que les boîtiers du servo/DC-moteur ne soient pas recouverts par des accessoires et qu’ils restent à l´air libre. Sinon, cela peut entraîner une surchauffe du servo/DC-moteur et l’endommager durablement. Dans ce cas, la garantie n’est plus valable.
  6. Assurez-vous que les silencieux ne touchent pas le châssis ou d’autres parties de la moto. Le contact des pièces entre elles peut entraîner des vibrations ressenties par le conducteur, risquant ainsi de dévier son attention pendant la conduite. Cela peut causer des accidents et des blessures. Si les boîtiers du moteur servo/DC touchent le châssis ou d’autres parties de la moto, ceux-ci peuvent être endommagés en raison d’importantes vibrations ou même s’arrêter.
  7. Après le montage, supprimez toutes traces de doigts et de taches sur le système d’échappement avant de mettre en marche le moteur pour la première fois avec son nouvel échappement. Sinon les traces d’huile, de graisse et autres restent sur la surface chromée ou sur le revêtement céramique du système d’échappement. En cas de surchauffe, il peut en résulter des marques irréversibles ainsi que d’affreuses déformations. La garantie ne couvre pas ce genre de « déformations de la surface ».
  8. Après la réinstallation du siège suite à l’installation du boîtier électronique KT, des câbles, des connecteurs, etc., vérifiez, pour votre propre sécurité, que le siège est bien repositionné et fixé correctement. Pendant le trajet, un siège mal fixé peut se déplacer, ce qui peut entraîner la perte du contrôle du véhicule et engendrer des blessures.
  9. Le système d’échappement devrait être nettoyé après avoir été en contact avec des substances corrosives (p. ex. l´eau salée). Avant une longue période de non utilisation, il est souhaitable de l’enduire également avec un lubrifiant.
  10. Veillez à ce que le mélange air/essence de votre véhicule ne soit pas trop pauvre. Un mécanicien devrait s’assurer que la proportion du mélange air/essence est bonne quand vous ouvrez manuellement ou activez électroniquement le système d’échappement. Un mélange air/essence trop pauvre peut endommager le moteur et provoquer subitement son blocage. Cela peut entraîner des blessures. Le rapport du mélange air/essence peut aussi changer pour d’autres raisons. Par exemple en fonction de votre style de conduite, du montage de toutes pièces détachées moteur et d’accessoires tuning d´origine ou pas (tels que le filtre à air, l’arbre à cames, les kits Big Bore, le système d’allumage, les travaux sur la tête de cylindre, etc.) ou d´un taux de compression élevé. En fait, toute intervention sur le moteur peut influencer le rapport du mélange air/essence ; avant la mise en route, celui-ci doit donc de nouveau être vérifié et éventuellement modifié pour rétablir le bon rapport du mélange air/essence !
  11. En cas de non-respect de l’une, de certaines ou de toutes les sécurités énoncées ci-dessus, KessTech ne peut pas être tenu responsable des dommages occasionnés.